L'évolution de l'éclairage, au cours du temps.

Timeline created by Huguette
  • 100

    Le Feu

    Le Feu
    Le feu est la production d'une flamme et la dégradation visible d'un corps par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion. Découvert par l'Homme préhistorique, ils l'utilisaient pour se chauffer et s'éclairer. L'inconvenients avec le feu c'est que si il pleut, il s'éteind.
  • 550

    Lampe à huile

    Lampe à huile
    Une lampe à huile est une lampe dont le combustible est de la graisse animale, de l'huile végétale, de l'huile de baleine mais encore de l'huile minérale .
  • Jan 1, 1200

    La Chandelle

    La Chandelle
    Autrefois, la chandelle était un moyen d'éclairage à mèche et combustible solide contenu dans un jonc, abandonné au profit de la bougie ; on la plaçait dans un chandelier.
  • Jan 1, 1450

    Cierge

    Cierge
    Un cierge désigne une bougie dont l'usage est exclusivement réservé à un culte.
    Le cierge, qui peut être plus ou moins gros, long ou effilé selon sa destination, est, quand il n'est pas transporté lors d'une procession, par exemple, fixé sur un chandelier ou un pique-cierge. Les cierges catholiques sont la plupart du temps en cire blanche, les cierges orientaux en cire orange .
    On distingue principalement :
    le cierge de communion
    le cierge de la Chandeleur
    e cierge de procession,
  • Lampe d'Argand

    Lampe d'Argand
    Inventé par Proust, elle à une meilleure autonomie grâce à son réservoir. Elle émet une meilleure luminosité. L'huile est chère mais elle est produite en série. Le principe technique: La combustion et la mèche liquide. Le problème est que le réservoir crée une ombre et il faut la nettoyer.
  • Lampe à gaz

    Lampe à gaz
    À l'origine, le gaz d'éclairage désigne le gaz de houille, nommé ainsi par son inventeur William Murdoch parce que destiné à l'éclairage. Par extension le terme gaz d'éclairage renvoie à la technique permettant d'éclairer à partir d'un gaz tel que le gaz de houille, le gaz naturel, le dihydrogène, le méthane, le propane, le butane et l'acétylène.
  • Lampe à décharge

    Lampe à décharge
    Une lampe à décharge est une lampe électrique constituée d'un tube ou d'une ampoule en verre remplie de gaz ou de vapeur métallique, sous haute ou basse pression, au travers duquel on fait passer un courant électrique, il s'ensuit une conversion en photons donc de la lumière.
  • Bougie stéarique

    Bougie stéarique
    En 1817, Eugène Chevreul découvrit l'acide stéarique. Cette découverte aboutit quelques années plus tard à la commercialisation de la bougie stéarique. Cette dernière est de meilleure qualité que la chandelle et peu chère . En effet, les matières grasses qui la composent sont peu chères et facile à extraire . Il est tout de même à noter que cette bougie a été développée dans la même période que l'éclairage au gaz, et pas avant.
  • Lampe à pétrole

    Lampe à pétrole
    Inventée par Ignacy Lukasiewicz en 1853, la lampe à pétrole est un luminaire constitué d'un réservoir contenant du pétrole lampant qui monte vers le bec grâce à une mèche. Le tout est surmonté d'une cheminée de verre. C'est donc une lampe à flamme éclairante, qui reprend tous les progrès apportés à la lampe à huile à partir de 1780, mais simplifiée.
  • Lampe mécanique

    Lampe mécanique
    En 1860, Guillaume CARCEL invente une lampe sur pied, dont le système d’horlogerie actionne un piston qui fait monter l’huile de manière régulière jusqu’au bec. Le porte-verre est mobile : la hauteur du coude est variable, pour obtenir la plus belle lumière possible. On reprochera au mécanisme de cet appareil d’être délicat et capricieux, son prix élevé réservant l’usage des lampes Carcel aux plus fortunés.
  • Bougie Jablochkoff

    Bougie Jablochkoff
    Paul Jablochkoff ou Pavel Nikolaïevitch Iablotchkov est un électrotechnicien russe, né le 14 septembre 1847 à Serdobsk et décédé en Russie le 6 avril 1894. Cette lampe à arc illumina quelques années les boulevards des grandes capitales avant d'être supplantée. Ses nombreuses découvertes ne lui ont pas apporté la fortune et c'est dans le dénuement qu'il est mort à l'âge de 47 ans dans son pays natal.
  • Lampe à incandescence

    Lampe à incandescence
    La lampe à incandescence est un dispositif qui produit de la lumière par échauffement jusqu’à incandescence d’un filament conducteur parcouru par un courant électrique. L’enveloppe de verre (l’ampoule) permet d’isoler le filament du dioxygène de l’air, au contact duquel il serait détruit par oxydation.
    On différencie deux types de lampes à incandescence :
    les lampes à incandescence classiques ;
    les lampes à incandescence halogène.
  • Halogène

    Halogène
    Ces éléments - formant facilement et couramment des sels (halos = sel) avec les métaux - ont des propriétés très puissantes dans les domaines chromatique et lumineux, notamment en ce qui concerne l'éclairage, la photoluminescence et le blanchiment.
  • Tube fluorescent

    Tube fluorescent
    L'idée d'employer la fluorescence pour l'éclairage remonte à la deuxième moitié du XIXe siècle avec Edmond Becquerel qui recouvrit l'intérieur des tubes à décharge avec différentes poudres fluorescentes. Ces lampes fluorescentes primitives ne trouveront pas d'application pratique du fait de leur intensité lumineuse insuffisante.
    Ce n'est qu'en 1895 que Thomas Edison inventera une lampe fluorescente à partir d'un tube à rayon X dont la surface interne de l'ampoule est enduite de tungstate de cal